La Transformation Fondamentale de la PNL, pour rencontrer l’autre en toute liberté

Beaucoup d’hommes et de femmes sont angoissées à l’idée de devoir entrer en contact avec des inconnues. Aussitôt se profilent à l’horizon toutes sortes de craintes plus inquiétantes les unes que les autres : On va se moquer de moi, les gens vont découvrir mes faiblesses, Je vais bafouiller, Je ne sais pas quoi dire, Je risque d’être rejeté …

Dans ce domaine, notre imaginaire est très fort pour nous suggérer toutes sortes d’images ou d’idées déprimantes. Nous nous sentons tout à coup vraiment mal. C’est comme si une partie de nous nous retenait en arrière en nous disant tout bas : « N’y vas pas, tu vas souffrir, ça c’est sûr ! »

Examinons la situation calmement : qu’en est-il réellement ? En fait, la situation n’a rien de vraiment inquiétant. Ce qui nous perturbe, c’est ce qui pourrait se passer et surtout la conviction que nous ne sommes pas capable de faire face à ce genre de situation.

Mais comment cette partie de nous-mêmes procède-t-elle pour nous inquiéter de la sorte ?

En fait, elle se base sur des situations passées que nous avons mal vécues. Cela peut venir de très loin et même de la tendre enfance. Curieusement, cette partie de nous-mêmes ne fait pas de différence entre le passé et ce que nous vivons aujourd’hui. Pour elle, cette question n’est pas réglée : autrefois, cela s’est mal passé et bien aujourd’hui, cela peut être pareil. Elle ne veut pas que l’on souffre à nouveau.

Vous voyez, le secret est là : L’intention de cette partie qui nous retient est totalement positive. A nous de lui demander ce qu’elle veut de bien pour nous.

Reprenons, voulez-vous ! Imaginez que vous allez rencontrer de nouvelles personnes qui ont une certaine importance pour vous. Comment vous sentez-vous ? Pas terrible ! C’est intéressant, car cette émotion négative est le signal qu’il faut faire quelque chose pour changer ça. Laissez vous imprégner un moment de ce sentiment désagréable. Vous le ressentez dans quelle partie du corps ? L’avez-vous localisé ?

Maintenant, adressez-vous à cette partie de vous-même qui vous envoie cette émotion et parlez lui gentiment. « Je sais que tu me veux du bien et que tu cherches à prendre soin de moi et je t’en remercie. Veux-tu bien m’indiquer quelle est ton intention positive à mon égard ? »

« A travers cette envie de fuir ces nouveaux contacts, que veux-tu de bien pour moi ? ». Exemple de réponse : « Te protéger ». Nous avons là, la première intention positive de cette partie qui prends soin de vous. Prenez le temps d’apprécier ce sentiment de vous sentir protégé. Accueillez cette émotion et vivez le comme un état permanent : vous sentir en sécurité.

Maintenant, vous pouvez approfondir et cherchez les intentions supérieures de cette partie qui prend soin de vous et lui demander : « Quand tu veux que je me sentes en sécurité, qu’est-ce que tu veux de plus important encore pour moi ? ». La deuxième intention positive peut alors apparaître à votre conscience. Par exemple : « Me sentir apprécié ». Et vous continuez encore le procédé en accueillant ce sentiment merveilleux de « Se sentir apprécié » ou tout autre réponse positive que vous avez reçue de la partie qui prend soin de vous.

Et tandis que vous éprouvez ce sentiment « d’être apprécié », vous interrogez à nouveau votre partie. « Que veux-tu de plus important encore pour moi ? » Troisième intention positive. Par exemple : « M’aimez et m’appréciez moi-même tel que je suis ». Vous continuez ainsi jusqu’à trouver un état essentiel, c’est à dire un état qui ne dépende ni de vous, ni des autres. Par exemple : me sentir en paix, être bien dans l’univers, ressentir de la joie…

Et voyez tandis que vous ressentez cet état essentiel comme étant une façon d’être qui vous appartient, une manière bien à vous d’être dans ce monde … voyez comment cela changerait votre façon de voir les choses et en particulier ce qui vous posait problème : « prendre contact avec des inconnus ». Prenez le temps d’apprécier tout ce que cela changerait dans vos nouvelles relations si vous aviez déjà en vous cet état essentiel (par exemple : vous sentir bien dans l’univers).

Cela vous permet de prendre de la hauteur tout en disposant d’une nouvelle ressource : l’état essentiel. Rempli de cet état essentiel, ce qui vous paraissait effrayant tout à l’heure peut prendre une toute nouvelle signification. Vous êtes en train de vous débarrasser d’une de vos peurs issues du passé.

En vivant ce cheminement, vous avez fait le premier pas d’un cheminement assez passionnant en PNL qui s’appelle : La transformation Fondamentale.

Il est un peu difficile à vivre tout seul mais si ce cheminement vous intéresse, je reste à votre disposition pour répondre à vos questions. Comme son nom l’indique, ce cheminement vous permet de transformer vos peurs et vos limites en source d’évolution et en tremplin pour votre épanouissement personnel. N’hésitez pas à me faire part de vos découvertes et de vos impressions à ce sujet.

A bientôt,
Donatien Jeanjean

[wpcf]
Be Sociable, Share!
Donatien Jeanjean
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

CommentLuv badge

Get Adobe Flash player